De toutes les créations modernes, parfois nous nous demandons lesquelles parviendront à marquer suffisamment leur époque pour entrer dans le cercle très fermé des "classiques indémodables" de la pâtisserie française, tel que le Paris Brest ou le Saint Honoré…
Il ne fait aucun doute que le Ispahan de Pierre Hermé est un des plus sérieux candidats. Une icône incontournable de la pâtisserie moderne pour laquelle des hordes de touristes n'hésitent pas à parcourir des milliers de kilomètres.
Cependant, pour ceux qui n'ont pas encore eu l’occasion de goûter le Ispahan, il est légitime de se demander si cet engouement est réellement mérité. Nous espérons que ce test vous apportera quelques réponses.

TEST : ISPAHAN par Pierre Hermé composition

Cet entremet est composé  de :  Coques de macaron roses  Framboises fraîches  Crème parfumée à la rose  Des morceaux de litchi frais. Cette pâtisserie est vendue au PRIX DE 7.50€.

TEST : ISPAHAN par Pierre Hermé visuel

Le Ispahan est une pâtisserie visuellement très aboutie. Le souci du détail allant jusqu’à déposer une petite goutte de glucose sur le pétale de rose afin d’imiter une perle de rosée.

TEST : ISPAHAN par Pierre Hermé 01

Les coques de macaron sont absolument parfaites. Tout ce qu’on attend d’un bon macaron : croquant à l’extérieur et fondant à cœur.

TEST : ISPAHAN par Pierre Hermé 04

Les framboises sont de bonne qualité. Fermes, juteuses et acidulées juste comme il faut. Nous en avons compté 10. Néanmoins nous nous demandons si cette qualité peut être maintenue hors saison (car le Ispahan est vendu toute l’année).

TEST : ISPAHAN par Pierre Hermé 03

La crème à la rose a une texture idéalement crémeuse. Très onctueuse tout en gardant de la tenue. Elle est très parfumée.

TEST : ISPAHAN par Pierre Hermé 02

La texture un peu visqueuse des morceaux de litchi frais peut ne pas faire l’unanimité. Cependant nous pensons que le litchi est un composant essentiel à l’équilibre du Ispahan.

Notre avis :

Essayez d'imaginer, lorsque le croquant du macaron rencontre le jus rafraîchissant des framboises pour finalement fondre en bouche et se mêler à la douceur suave et onctueuse de la crème parfumée à la rose. Puis le litchi vient asséner le coup de grâce, il transcende littéralement cette pâtisserie en apportant une longueur en bouche impressionnante.
Plus qu'une pâtisserie, le Ispahan est une symphonie de parfums et de textures auquel il est impossible de résister. Mais pour être tout à fait franc, aucun mot ne saurait réellement décrire les sensations que procure le Ispahan de Pierre hermé. Il faut en faire l'expérience.
Mis à part son prix un peu élevé pour une pâtisserie qui ressemble à un gros macaron très luxueux, rien ne saurait vous empêcher de goûter (et re-goûter et re-re-goûter) cette incroyable création à la fois sensuelle et poétique.

PIERRE HERMÉ

72 rue Bonaparte 75006 PARIS
www.pierreherme.com

PARTAGER CET ARTICLE :

Recent Posts
Commentaire
  • Francis
    Répondre

    Depuis 5 ans l'Ispahan de Pierre Hermé est devenu notre dessert de Noël, notre moment de communion sucrée du 24 décembre, léger, frais après des mets souvent un peu copieux c'est LA conclusion idéale...plutôt c'était! En effet depuis quelques temps, sans doute grisé par le succès et, sans doute un chiffre d'affaire mirobolant, ce pâtissier est passé durant les fêtes à la fabrication industrielle de masse. En effet notre dernier Ispahan (10-12 personnes, 87€ tout de même) a été dégusté jeudi soir et là, quelle déception. Macaron sec, crème sèche, cassante, parfum de rose écrasant tout le reste, personne n'a reconnu notre pâtisserie fétiche. Soit cette fabrication est sous-traitée pendant les fêtes, soit, ce que nous privilégions, pour être à même de vendre ses gâteaux au plus grand nombre, ceux-ci sont fabriqués bien trop longtemps à l'avance et sont conservés au frigo durant plusieurs jours voire une semaine. Résultat? Nous allons cesser d'en commander pour les fêtes en privilégiant des moments moins "tendus" et pourquoi pas, retourner chez Ladurée qui est quand même le créateur de ce gâteau merveilleux (enfin..quand il est frais). A trop vouloir dominer le marché on perd parfois ses clients fidèles...

Laisser un Commentaire

Conctactez nous

Laissez nous un message, et nous vous répondrons dès que possible !

Not readable? Change text. captcha txt