Tous les quatre ans a lieu le concours du Meilleur Ouvrier de France Pâtissiers Confiseurs. Ce concours existe depuis 1924 et a consacré 122 pâtissiers au rang de MOF. Dès lors, les lauréats peuvent porter, à vie, le col bleu blanc rouge, décerné à la suite d’au moins deux années de travail de préparation à ce concours reconnu comme très difficile.

Lors de cette 25ème édition, les 11 candidats sélectionnés pour la finale ont dus, cette année, présenter un buffet sur l’un des trois thèmes suivants :

- Noël imaginaire à travers le monde et nos régions.

- Saint-Valentin, tradition et évolution

- Picasso sucré

Les candidats avaient 30 heures (réparties sur quatre jours) pour réaliser l’ensemble de ces épreuves, composées d’une pièce en sucre, de plusieurs entremets, de petits fours, de chocolats, de bonbons, de confiseries, etc. Tout un travail qui amène, au final, à plus de 600 notes par le jury.

En cette année 2015, les trois gagnants de ce titre prestigieux sont :

©Sandrine Kauffer

Julien Boutonnet

34 ans, il est chef pâtissier à l’Ecole Internationale de Pâtisserie Olivier Bajard à Perpignan. Grand passionné de concours, il prend ici sa revanche après sa première tentative au concours de MOF pâtissier de 2011.
Après un CAP obtenu haut la main, il obtient en 2000 la deuxième place de la finale du Meilleur Apprenti Pâtissier de France. Il entre alors à l’Ecole Nationale de Supérieure de Pâtisserie (ENSP). Il se perfectionne ensuite auprès de Pascal Coffet (MOF pâtissier, Champion du Monde des métiers du Dessert). Puis il travaille deux ans en Suisse au Four Seasons de Genève avant de revenir à l’ENSP comme assistant de formation.

©Sandrine Kauffer

Jérôme Chaucesse

43 ans, il est chef pâtissier à l’Hôtel de Crillon au restaurant gastronomique "Les Ambassadeurs" à Paris.
Il commence sa carrière avec un CAP Pâtissier, obtenant la mention chocolat. Il prépare ensuite son brevet de maîtrise auprès de grands maîtres : chez Vincent Dallet (Relais Desserts à Epernay), au Domaine les Crayères à Reims, chez Philippe Urracca (Président des MOF Pâtissiers Confiseurs), chez Marc Meneau et chez Michel Guérard à Eugénie les Bains.

©Sandrine Kauffer

Christophe Renou

32 ans, il est chef Pâtissier à l’Ecole du Grand Chocolat Valrhona.
Depuis l’adolescence il rêve de devenir chef pâtissier, de partager et de transmettre. A 17 ans, en 2000, il arrive aux côtés de Julien Boutonnet en finale du concours du Meilleur Apprenti Pâtissier de France. Il concourt pour la Coupe du Monde de Pâtisserie à Lyon, au sein de l’équipe suisse, coaché par Christophe Michalak. A 27 ans il entre à l’Ecole du Grand Chocolat Valrhona comme Pâtissier formateur, avant d’y devenir le chef Pâtissier.

Pour finir, une petite galerie photo de l'évènement. Encore un grand bravo aux gagnants et à tous les participants !

PARTAGER CET ARTICLE :

Recent Posts

Laisser un Commentaire

Conctactez nous

Laissez nous un message, et nous vous répondrons dès que possible !

Not readable? Change text. captcha txt